Facebook et Konbini joignent leurs forces contre les fausses informations

En partenariat avec Facebook, Konbini dévoile “Coincidence? Oui.”, un format vidéo inédit qui nous invite à questionner et décrypter les fausses information.

Facebook poursuit ses efforts pour rapprocher ses utilisateurs de sources fiables et réduire la propagation de fausses informations, en s’associant à Konbini, média numérique incontournable et pionnier de l’information sur les réseaux sociaux, qui a réussi à développer et populariser des codes et des formats novateurs d’information des jeunes.

A compter d’avril 2021, Konbini produira et diffusera un format vidéo inédit sur les fausses informations, pour sensibiliser son public à cet enjeu et lui proposer des outils pour mieux lutter contre celles-ci.

“Coincidence? Oui.” de Konbini : un format informatif et décalé pour les 15-34 ans

Konbini a imaginé un concept qui s’appuie sur une fake news circulant activement sur les réseaux sociaux pour développer la série “Coïncidence ? Oui.”, dont le titre est un clin d’œil à la fameuse expression complotiste “Coïncidence ? Je ne crois pas”. Dans chaque vidéo, diffusée sur la page de Konbini News, un expert s’exprimant face caméra contextualisera, expliquera et démystifiera une théorie du complot alimentée par une fausse information, avec humour et pédagogie. Ces vidéos, d’une durée de 4 à 6 minutes, seront mises en ligne 2 fois par mois sur les canaux de Konbini. La série a été inaugurée le 21 avril dernier avec une première vidéo qui s’intéresse au Great Reset, ce mouvement qui juge que les élites internationales ont planifié la pandémie de coronavirus pour instaurer un nouvel ordre mondial.

Ce nouveau format « Coïncidence ? Oui. » va être intégré à la grille des programmes de Konbini et aura vocation à être utilisé sur le long-terme pour sensibiliser sa communauté. Outre ce partenariat, Konbini est mobilisé tout au long de l’année autour de l’enjeu de la sensibilisation aux fausses informations, a fortiori depuis le début de la crise sanitaire qui a fait l’objet de nombreuses vidéos de sensibilisation, avec par exemple des contenus réalisés en partenariat avec l’AFP Factuel, la cellule de fact-checking de l’AFP, ou encore le ministère de la Santé.

Avec cette initiative, Konbini pousse encore plus loin sa mission de soutien de la jeunesse, qui constitue le cœur de son public, en lui donnant les clés pour comprendre le monde dans lequel elle évolue. Pour David Creuzot, cofondateur et président de Konbini, “Nous nous réjouissons de renforcer notre relation avec Facebook pour continuer à lutter contre la désinformation et proposer à notre audience des contenus toujours plus utiles et créatifs. Ce partenariat stratégique s’inscrit dans une ligne éditoriale toujours plus engagée pour apporter des réponses concrètes à la jeune génération que nous représentons. Symbole de la pop culture depuis sa création en 2008, Konbini a su, grâce à sa chaîne Konbini news, donner une voix à la jeunesse, en quête de créativité et de vérité.”

Les engagements de Facebook contre les fausses informations

La pandémie de COVID-19 a plus que jamais démontré l’importance de lutter à l’échelle mondiale contre les fausses informations. Dans ce contexte, Facebook a intensifié ses efforts pour :

  • Retirer les comptes et les contenus qui violent ses Standards de la communauté ou ses politiques publicitaires : 12 millions de contenus contenant des fausses informations sur le Covid-19 dangereuse pour la santé ont été retirés entre mars et octobre 2020
  • Réduire la propagation de fausses informations, à l’aide de son réseau mondial de 80 partenaires fact-checkers, dont 4 en France
  • Informer les gens en leur donnant plus de contexte sur les publications qu’ils voient : un avertissement a été apposé sur 167 millions de contenus contenant une fausse information sur le COVID-19 entre mars et octobre 2020, et dans 95% des cas, les utilisateurs n’ont pas cliqué sur les contenus pour les consulter

En matière de sensibilisation, Facebook France s’était déjà associé en 2020 à l’AFP, son premier partenaire fact-checker dans le monde, pour développer une campagne vidéo de pédagogie auprès du public autour des fausses informations sur le Covid-19, qui avait été visionnée par plus de 9 millions de personnes. Cette nouvelle initiative pédagogique avec Konbini vient prolonger et renforcer ces efforts.

La lutte contre les fausses informations est primordiale pour Facebook”, rappelle Mathieu Fritsch, Responsable des partenariats stratégiques avec les médias français chez Facebook en France. “Nous sommes ravis de collaborer à des initiatives comme celle-ci, qui prolongent nos dispositifs de lutte contre les fausses informations et qui s’appuient sur le format vidéo, très populaire sur Facebook, pour encore plus d’impact auprès du grand public. Ce type d’initiative complète le travail quotidien effectué avec nos partenaires fact-checkers pour aider à informer, en plus de limiter la circulation de fausses informations.

Pour plus d’informations sur les efforts de Facebook en matière de lutte contre les fausses informations rendez-vous sur : https://www.facebook.com/combating-misinfo

 

 

A propos de Konbini

Fondé en 2008 par Lucie Beudet et David Creuzot, Konbini est le leader de l’information et du divertissement auprès des 15-34 ans en France, qui réunit plus de 30 millions de personnes autour de ses contenus digitaux chaque mois. Média de référence, Konbini a su convaincre et engager toute une génération en proposant des publications créatives inédites, grâce à des propositions journalistiques innovantes. Toujours soucieuses de respecter les valeurs de progrès et de diversité, les prises de paroles de Konbini rassemblent et divertissent la jeunesse. Lancé par le média Konbini en 2018, Konbini News est le média d’actualité politique et société de Konbini. Consultez le site de Konbini et Konbini news : www.konbini.com et https://news.konbini.com.



Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, ajuster et mesurer les publicités et offrir une expérience plus sûre. En cliquant ou en naviguant sur le site, vous nous autorisez à collecter des informations sur et en dehors de Facebook via les cookies. Pour en savoir plus, notamment sur les contrôles disponibles : Politique d’utilisation des cookies