Atteindre des milliards de personnes avec des informations sur la vaccination contre le COVID-19

Par Kang-Xing Jin, responsable de la santé 

Nous conduisons la plus grande campagne mondiale de promotion d’informations faisant autorité sur le vaccin contre le COVID-19, en :

  1. Aidant les gens à savoir où et quand ils peuvent se faire vacciner
  2. Donnant plus de 120 millions de dollars en crédits publicitaires pour aider les ministères de la santé, les associations et les agences des Nations unies à atteindre des milliards de personnes dans le monde avec des informations sur la vaccination COVID-19 et de prévention sanitaire
  3. Accroissant nos efforts pour supprimer les fausses allégations sur Facebook et Instagram concernant le COVID-19 et les vaccins
  4. Fournissant des données pour informer l’efficacité de la mise à disposition des vaccins, et les efforts pédagogiques visant à renforcer la confiance dans les vaccins COVID-19

Il y a un an, le COVID-19 a été déclaré urgence de santé publique et depuis lors, nous avons aidé les autorités sanitaires à fournir des informations à des milliards de personnes et soutenu les efforts de secours sanitaires et économiques. Nous avons mis plus de 2 milliards de personnes dans 189 pays en contact avec des informations fiables sur le coronavirus grâce à notre centre d’information COVID-19 et à des messages d’information, et nous avons supprimé plus de 12 millions de contenus sur Facebook et Instagram contenant des informations erronées pouvant entraîner des dangers physiques imminents. Nous avons mis en place des partenariats avec les gouvernements de plus de 120 pays, ainsi qu’avec des organisations multilatérales comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’UNICEF, afin de fournir des informations utiles sur le COVID-19, notamment par le biais de lignes d’assistance téléphonique sur WhatsApp. 

Nous avons fourni aux chercheurs et aux responsables de santé publique des données et des outils en temps réel pour les aider à prévoir l’évolution de la maladie et à comprendre l’efficacité des mesures de prévention. Dans le cadre de notre programme Data for Good, nous avons établi des partenariats avec plus de 450 organisations dans près de 70 pays, dont la grande majorité utilise nos outils pour soutenir l’action contre le COVID-19. Et nos ensembles de données accessibles publiquement ont été téléchargés plus d’un million de fois au cours de l’année passée par des organisations à but non lucratif, des responsables de la santé publique et des chercheurs.

Mais la route est encore longue et, en 2021, nous nous attacherons à soutenir les responsables de la santé et les acteurs publics dans leurs efforts pour vacciner des milliards de personnes contre le COVID-19. Il est essentiel d’instaurer la confiance dans ces vaccins, c’est pourquoi nous lançons la plus grande campagne mondiale pour aider les organismes de santé publique à partager des informations précises sur les vaccins contre le COVID-19 et encourager les gens à se faire vacciner dès que ceux-ci seront disponibles. 

Aider les gens à trouver où et quand ils peuvent se faire vacciner

Alors que les responsables publics diffusent des informations sur la disponibilité du vaccin COVID-19, nous aiderons les gens à trouver où et quand ils peuvent se faire vacciner, comme nous avons aidé les gens à trouver des informations sur le lieu et le moment du vote pendant les élections. À partir de cette semaine aux Etats-Unis, le centre d’information sur le COVID-19 proposera des liens vers les sites web des ministères de la santé locaux afin d’aider les gens à savoir s’ils sont éligibles à la vaccination, et le cas échéant, comment le faire. Et dans les semaines à venir, à mesure que de nouvelles informations seront disponibles, nous continuerons à améliorer cette fonctionnalité, afin que les gens puissent plus facilement voir où et quand ils peuvent se faire vacciner en quelques clics seulement.

Partager des informations crédibles sur les vaccins COVID-19

Nous travaillons avec des organisations de santé et des responsables associatifs pour mener des campagnes sur notre plateforme afin de promouvoir des informations précises sur les vaccins COVID-19 et d’encourager les gens à se faire vacciner. Nous donnons 120 millions de dollars en crédits publicitaires pour aider les ministères de la santé, les ONG et les agences des Nations unies à toucher des milliards de personnes dans le monde entier avec le vaccin COVID-19, ainsi qu’avec des informations de prévention sanitaire. En France, le Service d’information du gouvernement bénéficiera du soutien de Facebook à travers des campagnes publicitaires gratuites visant à informer et éduquer les utilisateurs, notamment dans le cadre de la campagne d’information du gouvernement « Tenir ensemble » qui a débuté dimanche. Nous fournissons également une formation et un soutien marketing pour aider les gouvernements et les organisations de santé à agir rapidement et à communiquer aux bonnes personnes les dernières informations sur les vaccins.

Le centre d’information COVID-19 sera bientôt étendu à Instagram pour que les gens puissent accéder aux dernières informations sur les vaccins COVID-19 à travers nos applications. Nous aidons également les autorités sanitaires et les gouvernements à partager des informations utiles sur les vaccins et à répondre aux questions de la population par WhatsApp. A ce titre, nous nous sommes associés au gouvernement indonésien pour créer une ligne d’assistance téléphonique sur WhatsApp qui partage des informations sur la disponibilité des vaccins, d’abord avec le personnel médical, puis avec le grand public. En seulement 5 jours, 500 000 travailleurs médicaux, sur les 1,3 million que compte le pays, ont accédé au service. Et d’autres gouvernements et autorités sanitaires, dont le gouvernement sud-africain et l’OMS, commencent à créer des lignes d’assistance téléphonique similaires pour fournir les dernières informations sur les vaccins. 

Nous nous efforçons également d’amplifier le contenu qui sert directement les communautés où l’intention et l’accès aux vaccins peuvent être plus faibles. Aux États-Unis, nous travaillons en partenariat avec l’école de santé publique Johns Hopkins Bloomberg pour atteindre notamment les communautés amérindiennes, noires et latines, avec un contenu scientifique et factuel qui répond aux questions et aux préoccupations de ces communautés. Nous travaillons également avec l’AARP pour toucher les Américains de plus de 50 ans avec un contenu éducatif sur les vaccins COVID-19, y compris un contenu en espagnol à destination des communautés latines et hispaniques. 

Cette initiative s’inscrit dans le prolongement de ce que nous avons accompli avec les organisations de santé au cours de l’année dernière pour encourager l’adoption de comportements préventifs liés au COVID-19, comme le port d’un masque. En plus d’avoir placé des messages de rappel en haut de Facebook et d’Instagram pour rappeler aux gens de porter un masque, nous avons touché plus de 26 millions de personnes avec notre campagne avec des personnalités encourageant les gens à porter un masque (#WearAMask). Celle-ci a eu pour effet une hausse de 7 points du nombre de personnes déclarant que le port d’un masque en public est très ou extrêmement important. Nous utiliserons les connaissances et les meilleures pratiques issues de ces travaux pour informer les campagnes d’information sur les vaccins et aider les autorités sanitaires à renforcer la confiance des citoyens dans les vaccins COVID-19.  

Lutter contre les fausses informations sur les vaccins

En plus de partager des informations fiables, nous étendons nos efforts pour supprimer les fausses allégations sur Facebook et Instagram concernant le COVID-19, les vaccins COVID-19 et les vaccins en général pendant la pandémie. Aujourd’hui, après consultation des principales organisations de santé dont l’OMS, nous élargissons la liste des fausses allégations que nous allons supprimer, pour y inclure d’autres allégations démenties concernant le COVID-19 et les vaccins. Plus d’informations ici sur la manière dont nous luttons contre les fausses informations sur le COVID-19 et la vaccination.

Fournir des données pour informer sur l’administration efficace des vaccins

L’année dernière, nous avons commencé à collaborer avec le groupe de recherche Delphi de l’université Carnegie Mellon et l’université du Maryland dans le cadre des sondages COVID-19 sur les symptômes que les gens ressentent, les comportements de port de masque et l’accès aux soins. Ces sondages sont menés par nos partenaires universitaires et Facebook ne reçoit pas de réponses individuelles. Avec plus de 50 millions de réponses à ce jour, le programme de sondages est l’un des plus importants jamais réalisés et a aidé les chercheurs en santé à mieux surveiller et prévoir la propagation de COVID-19. C’est également la seule source de données mondiales sur le port du masque, ce qui a aidé les responsables de la santé publique du monde entier dans leurs efforts de réponse à COVID-19. L’Institute of Health Metrics and Evaluation a notamment utilisé les résultats pour informer plusieurs missions de sensibilisation au masque dans des pays tels que la Pologne, qui a connu une augmentation significative du port du masque. 

D’après les résultats de ce sondage, la volonté des gens de se faire vacciner contre le COVID-19 varie considérablement dans le monde : plus de 90% des répondants au Danemark déclarent qu’ils se feraient vacciner contre le COVID-19, contre 71% en Argentine et 62% aux Philippines. Aux États-Unis, moins de 60% des Noirs ou des Afro-Américains ont déclaré qu’ils seraient susceptibles de faire le vaccin COVID-19. Et en France, le taux d’acceptation mesuré dans le cadre de cette enquête est de 65% (jusqu’à 69% en Ile-de-France) sur la période du 17 au 29 janvier 2021. 

Ainsi, pour aider à orienter la distribution efficace des vaccins COVID-19, ces données permettront de mieux comprendre les tendances en matière d’intention de vaccination selon les caractéristiques sociodémographiques ou encore géographiques. L’ampleur de l’enquête permettra également de faire le point plus rapidement sur l’évolution des tendances, par exemple sur l’augmentation ou la diminution de l’intention de vaccination en Californie au cours d’une semaine donnée, et de mieux comprendre comment l’intention de vaccination varie au niveau local. Nous partagerons ces nouvelles informations, notamment sur les attitudes à l’égard des vaccins au niveau des comtés aux États-Unis et dans le monde entier. 

Les données se sont avérées essentielles pour éclairer la lutte contre la COVID-19. En 2020, nous avons lancé de nouveaux ensembles de données, cartes et outils pour aider les chercheurs, les organisations à but non lucratif et les gouvernements dans leur lutte contre COVID-19, et en 2021, nous continuerons à fournir des données et des informations utiles pour comprendre les attitudes vis-à-vis des vaccins, renforcer la confiance dans les vaccins à travers des informations fiables, et soutenir les efforts de vaccination.

Pour en savoir plus sur la manière dont nous fournissons des données pour aider à lutter contre le COVID-19, consultez notre rapport annuel Data for Good 2020. Et pour en savoir plus sur la manière dont nous soutenons les efforts contre le COVID-19 et comment nous aidons à informer la population sur le COVID-19, rendez-vous sur notre page d’actions COVID-19.



Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, ajuster et mesurer les publicités et offrir une expérience plus sûre. En cliquant ou en naviguant sur le site, vous nous autorisez à collecter des informations sur et en dehors de Facebook via les cookies. Pour en savoir plus, notamment sur les contrôles disponibles : Politique d’utilisation des cookies