Facebook publie son premier rapport sur le développement durable, et annonce que son data center d’Odense alimente en chaleur la 3e plus grande ville du Danemark

Facebook publie les chiffres de son premier rapport sur le développement durable, et annonce que son data center d’Odense alimente désormais en chaleur la 3ème plus grande ville du Danemark.

 

  • Réduction de 59% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2017
  • Les activités de Facebook sont d’ores et déjà soutenues à 86% par des énergies renouvelables
  • À Odense au Danemark, un système de récupération de chaleur unique en son genre qui permet de chauffer la troisième plus grande ville du pays
  • Le data center d’Odense est l’un des plus avancés et efficace énergétiquement au monde, et soutenu par 100% d’énergie renouvelable

 

86% des activités de Facebook désormais soutenues par des énergies renouvelables

Facebook publie aujourd’hui son premier rapport sur le développement durable, qui examine de près les progrès réalisés en 2019 en matière de développement durable et l’engagement de l’entreprise dans la lutte contre le changement climatique. 

Facebook avait annoncé en 2018 un objectif de réduction de 75% de ses émissions de gaz à effet de serre, et le recours à une énergie 100% renouvelable d’ici à la fin de 2020. Le rapport dévoile que d’importants progrès pour atteindre ces objectifs ont été réalisés en 2019 : 

 

  • Réduction de 59% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2017
  • Les activités de Facebook sont d’ores et déjà soutenues à 86% par des énergies renouvelables
  • Facebook a été reconnu comme étant le premier acheteur d’énergie renouvelable aux États-Unis par la Renewable Energy Buyers Alliance et le deuxième au monde par Bloomberg NEF
  • Premier investissement direct dans un projet d’énergie renouvelable avec le projet solaire Prospero de 300 MW au Texas
  • Accélération de l’investissement dans des projets de restauration de l’eau qui permettront de reconstituer 206 000 mètres cubes (55 millions de gallons) d’eau par an en Oregon et au Nouveau-Mexique 
  • Partenariat avec des organisations mondiales pour développer une carte des conversations autour du climat, qui fournit de nouvelles informations pour aider les organisations à faire progresser l’action en faveur du climat 

Le data center de Facebook d’Odense alimente désormais en chaleur la 3e plus grande ville du Danemark

Le centre de données d’Odense, ouvert en septembre, a été conçu avec la récupération de chaleur pour objectif. Facebook annonce aujourd’hui que les installations de récupération de chaleur ont été testées et sont maintenant opérationnelles. Le système fonctionne sans interruption et fournit de la chaleur à la ville d’Odense via le système de chauffage urbain. L’objectif est de récupérer et de donner 100 000 MWh d’énergie par an à partir de ses serveurs, soit assez pour chauffer 6 900 foyers. 

Cette chaleur permettra de chauffer un hôpital et des milliers d’autres bâtiments dans la région. Comme tous les centres de données de Facebook, le centre de données d’Odense est alimenté à 100% par de l’énergie renouvelable, à travers un accord d’achat d’énergie avec 3 fermes éoliennes nordiques.

Un système de récupération de chaleur unique en son genre

Odense chauffe ses bâtiments grâce à un système de chauffage urbain. Le système, géré par le partenaire de Facebook pour ce projet, la société de chauffage urbain Fjernvarme Fyn, envoie de l’eau chaude aux maisons et autres bâtiments de la ville, dont la plupart utilisent des radiateurs pour se chauffer. 

Plutôt que de rejeter l’air chaud des serveurs dans l’atmosphère, l’installation d’Odense dirige la chaleur à travers des serpentins en cuivre remplis d’eau. Fjernvarme Fyn achemine l’eau de sa pompe à chaleur par des tuyaux en acier isolés jusqu’au toit du centre de données, où elle est dirigée dans des serpentins en cuivre situés à l’intérieur de chacune des 176 unités de refroidissement. L’air chaud des serveurs y réchauffe l’eau qui circule dans les serpentins et, une fois réchauffée, l’eau est pompée vers la pompe à chaleur de Fjernvarme Fyn.

À l’intérieur de la pompe à chaleur, la chaleur de l’eau chaude entrante est utilisée pour augmenter efficacement la température du circuit d’eau qui fournit l’eau chaude aux radiateurs des maisons. 

Des projets similaires au Danemark ont utilisé la chaleur récupérée dans des structures plus petites, comme des supermarchés, pour alimenter quelques bâtiments voisins. Le projet Facebook fait passer la technologie à un niveau encore jamais atteint dans le monde en produisant jusqu’à 25 MW par heure de chaleur utilisable.

 

 

Pour en savoir plus :

https://engineering.fb.com/data-center-engineering/sustainability-report/

‎https://tech.fb.com/sustainability-report/

https://tech.fb.com/odense-data-center-2/

 



Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, ajuster et mesurer les publicités et offrir une expérience plus sûre. En cliquant ou en naviguant sur le site, vous nous autorisez à collecter des informations sur et en dehors de Facebook via les cookies. Pour en savoir plus, notamment sur les contrôles disponibles : Politique d’utilisation des cookies