Retrouvez ci-dessous les trois Stories de la campagne, ainsi qu’une vidéo explicative de la campagne Stop Harcèlement.

Dans le cadre de la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école, le 7 novembre, Facebook réaffirme son engagement contre toutes les formes de harcèlement en soutenant la campagne Stop Harcèlement de l’association Respect Zone lancée aujourd’hui. Une campagne développée dans le cadre de la 5ème édition du programme Hack for Good organisé par Facebook. 

Cette campagne inédite, réalisée par l’agence Publicis Conseil, est diffusée à partir d’aujourd’hui sur Facebook et Instagram, et sera relayée à partir du 7 novembre à la télévision. La campagne utilise les “Stories”, un mode de communication plébiscité par les jeunes, pour les appeler à agir face au harcèlement scolaire et les sensibiliser aux méthodes d’aide aux victimes. L’idée créative était de détourner les fonctionnalités des Stories et se traduit par la diffusion en accéléré du quotidien d’un élève harcelé ; un quotidien qui ne peut être pleinement compris qu’à sa relecture en utilisant la fonctionnalité « Tap & Hold » (appuyer et maintenir), un principe propre au format Stories sur Facebook et Instagram permettant de faire un arrêt sur image.

Articulée autour de 3 formes de harcèlement parmi les plus courante – la morphophobie, l’homophobie et l’atteinte à la réputation – la campagne nous plonge dans des scènes de vie d’adolescents, accompagnées de messages d’élèves parfois difficiles à lire, qui reflètent la tragique réalité du harcèlement.

Au cours des prochaines semaines, ce sont plus d’un million de collégiens et lycéens entre 14 et 18 ans en France qui verront dans leurs stories trois clips vidéos impactants, qui les inviteront à agir et à ne plus détourner le regard, que ce soit dans les cours d’école ou ailleurs. 

Anton Battesti, Responsable des Affaires publiques de Facebook France explique : « Lutter au quotidien contre toutes les formes de harcèlement est une priorité pour Facebook ! Les plateformes digitales représentent un levier formidable pour enrayer les discours de haine et sensibiliser le plus grand nombre à cette problématique. Nous sommes fiers de pouvoir soutenir et relayer la campagne Stop Harcèlement sur Facebook et Instagram. Cette collaboration avec Respect Zone témoigne de l’engagement de notre entreprise dans la lutte contre ces comportements et de la nécessité de rapprocher les différents acteurs pour renforcer les initiatives en la matière. »

« Par cette campagne, nous revendiquons pour chaque élève le droit de suivre une scolarité sans harcèlement. Stop Harcèlement montre le calvaire que vivent nombre d’élèves. Ce que l’on montre grâce à la créativité des artistes qui ont travaillé sur le projet, c’est que le harcèlement peut vite être vécu comme un film d’horreur qui se répète au quotidien. Nous déployons l’énergie de nos bénévoles afin d’offrir aux élèves, aux écoles et aux familles les outils adéquates pour prévenir, connaitre ses droits et pour appuyer sur Stop avant qu’il ne soit trop tard. Labelliser son école Respect Zone par exemple c’est envoyer un message efficace et positif à tous les élèves » précise Philippe Coen, Président de Respect Zone. 

Pour Facebook, la lutte contre le harcèlement est une priorité quotidienne :

  • Les Standards de la Communauté interdisent les contenus visant à rabaisser une personne ou à la couvrir de honte, et, notamment, les déclarations relatives aux activités sexuelles de quelqu’un. 
  • Facebook met à disposition de tous ses utilisateurs des outils simples de signalement qui permettent à chacun de signaler à nos équipe de modérateurs de contenus sur nos différentes plateformes tout contenu offensant. Dès le premier signalement, le contenu est analysé par des équipes dédiées qui travaillent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Tout contenu contraire à nos Standards de la Communauté, et notamment tout comportement de harcèlement, est systématiquement retiré, les sanctions à l’encontre de son auteur pouvant aller jusqu’à la suppression de son compte.
  • La création du Fonds pour le civisme, doté d’un million d’euros de budget, a permis le financement cette année de 12 projets concrets de lutte contre le harcèlement, les discours de haine et pour la promotion de l’esprit critique. 
  • Le Centre de prévention contre l’intimidation disponible en ligne est une ressource destinée aux adolescents, aux parents et aux éducateurs qui cherchent du soutien et de l’aide pour les questions liées au harcèlement et à d’autres conflits.
  • Les portails dédiés aux parents et aux jeunes rassemblent des notions de base sur les réseaux sociaux, des conseils et des ressources pour accompagner tous les utilisateurs, les plus jeunes comme leurs parents dans une bonne utilisation des plateformes digitales.
  • Facebook travaille avec des experts extérieurs, du secteur académique et associatif – comme l’association Respect Zone par exemple – pour mettre en place des outils et en faveur de l’émergence d’un “contre-discours” et lutter notamment contre le harcèlement.

À propos du programme Hack for Good de Facebook France 

Hack for Good est une compétition créative annuelle au bénéfice d’une cause différente chaque année. À l’issue de ce concours entre créatifs publicitaires, l’agence gagnante est chargée de développer une campagne de communication 100% digitale sur Facebook et Instagram au nom de l’association retenue par le programme. 

Facebook a initié en 2013 le programme Hack for Good afin de motiver et d’inspirer la créativité au service d’une cause. Les plateformes digitales permettent aujourd’hui de nouvelles formes de communication pour toucher des publics différents et sensibiliser le plus grand nombre.