Face à l’évolution constante de la technologie et l’apparition de nouvelles plateformes mobiles telles que Facebook et Instagram, les entreprises de toutes tailles ont désormais la possibilité d’accéder à des outils tels que les Pages, les Groupes et la publicité ciblée qui permettent d’attirer l’attention des consommateurs, de toucher de nouveaux clients et de faire évoluer les industries.

Face à ces nouveaux usages, Facebook a souhaité comprendre l’évolution et la croissance des entreprises nées en ligne, dites « digital-first ». Pour cela, Facebook a fait appel à l’institut de sondage Ipsos afin de réaliser une étude autour de l’utilisation des plateformes sociales et de celle de la vente en ligne en France (le terme d'”entreprises digital-first” utilisé dans l’étude définit les entreprises qui se sont créées en ligne et génèrent plus de 50% de leurs ventes en ligne).

Plusieurs enseignements peuvent être tirés de cette étude :

  • L’utilisation des plateformes sociales et la vente en ligne bénéficient aux consommateurs :

             o   89% des entreprises digital-first déclarent être en mesure de faire bénéficier leurs clients des avantages de la vente en ligne. Bénéfices qui incluent des tarifs moins élevés, des options de paiement plus nombreuses et une livraison gratuite.

             o   Pour chacun de ces bénéfices, il est observé que :

– 38% des entreprises digital-first sont en mesure d’offrir des prix plus bas contre 25% pour les entreprises plus traditionnelles.

– 26% des entreprises digital-first sont en mesure de proposer une plus grande multitude d’options de paiement contre 19% pour les entreprises plus traditionnelles.

– 28% des entreprises digital-first sont en mesure de proposer la livraison gratuite contre 19% pour les entreprises plus traditionnelles.

  • Mais aussi à la croissance des entreprises digital-first : 

             o 9 marques nées en ligne sur 10 rapportent que Facebook est un canal de marketing efficace auprès des clients.

             o   71% font état d’une croissance rapide ou constante de leurs revenus.

             o   70% des entreprises digital first déclarent que Facebook leur a permis d’augmenter leurs ventes.

  • Ainsi qu’à la création de valeur et au dynamisme du marché de l’emploi :

             o   73% des entreprises digital first déclarent que Facebook les a aidées à exporter dans de nouveaux marchés.

             o   55% déclarent que Facebook les a aidées à recruter ou identifier des nouveaux collaborateurs.

Dans cette étude, 81% des spécialistes du marketing de marques numériques déclarent également pouvoir transmettre les connaissances qu’ils ont sur la manière de développer une entreprise au sein de leur communauté.

Pour les entreprises nées en ligne, Facebook reste donc un canal privilégié en termes de croissance permettant un ciblage qualitatif et l’échange de bonnes pratiques entre communautés.

Le Facebook Live (https://www.facebook.com/facebookdublin) est donné aujourd’hui à 12h30 par Sheryl Sandberg, Directrice des Opérations Facebook, en direct de Dublin, pendant lequel elle exposera les challenges et priorités de Facebook, et la manière d’aider les petites et moyennes entreprises qui sont indispensables à la création d’emploi et à la croissance de l’économie.

Méthodologie de l’étude: 
Ipsos a réalisé une enquête en ligne pour le compte de Facebook auprès de plus de 1 005 personnes interrogées en France, travaillant indépendamment ou dans une organisation qui vend des biens ou services en ligne. Les entreprises ont reçu un questionnaire en ligne et les résultats ont été recueillis du 19 décembre 2018 au 10 janvier 2019. Les résultats concernant les entreprises qui favorisent le numérique font référence aux entreprises qui ont commencé en ligne et qui ont plus de 50 % de leurs ventes en ligne. Les comparaisons avec les entreprises plus traditionnelles sont présentées lorsqu’elles sont statistiquement significatives au niveau de 5 %.